Quel tarif pour l’installation du ballon d’eau chaude ?

Déplacement + 1h de main d’oeuvre + petites fournitures + garantie 3 ans = 149€ 

Installation du ballon d’eau chaude

Quel que soit le type d’énergie, gaz ou électricité, un ballon d’eau chaude fonctionne par accumulation et demande un temps donné pour sa mise en température. Dans le cas d’un appareil fonctionnant au gaz, l’eau est chauffée dans un réservoir, et la température constante est fixée via un thermostat. Lorsque l’on ouvre le robinet, l’eau chaude est alors libérée du réservoir et remplacée par de l’eau froide. Dès que l’eau du réservoir n’est plus à température, le thermostat allume le système de chauffe jusqu’à ce que l’eau atteigne le degré voulu, puis, une fois la température atteinte, le thermostat éteint ce système.

Pourquoi Nous ?

Si vous souhaitez la meilleure installation plomberie à Paris , passez un coup de fil à notre entreprise Plombier Paris. Nous avons les connaissances, l’expérience et l’équipement pour tout vos travaux d’installtion. Notre personnel est digne de confiance, amical, et a des années d’expérience de travail dans les travaux de l’installation à Paris.
Nous allons travailler avec vous pour que vous soyez tenu informer du projet et les progrès que nous faisons. De cette façon, vous pouvez être sûr que vous pouvez nous faire confiance pour vous donner le meilleur travail d’installation plomberie. Notre personnel sera en mesure de faire vos travaux d’installation dans le plus bref délai et à un prix défiant toute concurrence sur le marché parisien. Cependant pour tous vos installation Plombier Paris dispose des artisans plombiers qualifiés et expérimentés dans l’installatin de plomberie à Paris à des prix exceptionnels et abordables à toutes les classes sociales, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 .

Comment calculer la puissance de son ballon d’eau chaude ? Quels réglages réaliser ?

Un chauffe-eau doit toujours avoir une température supérieure ou égale à 55 °C pour empêcher le développement des bactéries et principalement la légionellose. Ce réglage est généralement fait en usine.

Les chauffe-eau peuvent être réglables, car ils sont électroniques ; et une fois de plus, tout dépend de la configuration du logement. Mais je vous conseille de choisir, dans la gamme du monophasé, un 7,5 kW pour une douche, et de 8,8 kW à 12kW pour une douche et un lavabo.

Faites des économies avec votre chauffe-eau !

Un chauffe-eau consomme beaucoup d’énergie : environ 15 % à 20 % de l’énergie d’une maison. Pourtant, il est possible de réduire sa facture d’électricité facilement et sans sacrifier son confort. L’avantage du chauffe-eau est que l’on peut régler sa température : on peut donc choisir à quelle température on veut faire chauffer l’eau. Pour les modèles à gaz, on peut baisser la température jusqu’à 49 °C ou se mettre en position « médium » ; une température inférieure favoriserait la prolifération de bactéries comme la légionellose. Pour les chauffe-eau électriques, la température minimale doit être de 60 °C.

Par ailleurs, en isolant votre chauffe-eau avec des couvertures isolantes, vous diminuerez sensiblement ses pertes de chaleur. Ainsi, votre chauffe-eau ne se remettra pas en marche quand la température de l’eau aura diminué. Le prix d’une couverture isolante coûte une cinquantaine d’euros, mais varie en fonction de sa taille. Il faut aussi régulièrement faire entretenir votre chauffe-eau pour contrôler le dépôt de tartre.

De plus, pour diminuer sensiblement votre facture d’électricité, vous pouvez souscrire un abonnement EDF « heures creuses ». Ces heures creuses sont des plages horaires de 8 h, variables selon les régions. Si vous souscrivez ce type de contrat, il faudra équiper votre chauffe-eau d’un contacteur jour/nuit pour permettre les passages des heures pleines aux heures creuses.